E-business

Le « e-business » correspond à un stade avancé de l'utilisation des réseaux informatiques tant pour la communication électronique au sein de l'entreprise que pour la communication externe et les transactions avec les différents partenaires.

Télécharger les graphiques au format tableur

Entreprises utilisant Internet pour accéder aux services bancaires ou financiers en 2009

Sources : Eurostat, enquêtes communautaires TIC 2009 (* ou 2008).

L'utilisation des services bancaires et financiers en ligne progresse rapidement dans l'UE depuis 2003. Elle concerne quatre buy assignments online uk entreprises sur cinq. La France se situe au-dessus de la moyenne européenne, devant l'Allemagne et le Royaume-Uni. Les pays scandinaves et le Benelux sont en pointe, avec près de neuf entreprises sur dix ayant recours à Internet pour leurs opérations bancaires.

Entreprises achetant des produits en ligne (au moins 1 % des achats) en 2011

Sources : Eurostat, enquêtes communautaires TIC 2011 (* ou 2010).
Champ : entreprises de 10 salariés ou plus des secteurs marchands non agricoles, hors secteur financier.

Dans la plupart des pays européens, l'adoption du commerce électronique (Internet ou EDI) est beaucoup plus fréquente à l'achat qu'à la vente. Ainsi, en 2010, 27 % des entreprises de l’UE achetaient en ligne mais seulement 13 % vendaient en ligne. Cet écart s’est réduit du fait d’un fort recul des achats en ligne, certains pays comme la Suède accusent un net repli (de 53 % à 38 % des entreprises procédant à des achats). Avec seulement une entreprise sur cinq qui procède à des achats en ligne (Internet ou EDI), la France dépasse désormais la moyenne de l’UE mais elle est distancée par de nombreux pays.

Part des entreprises recevant des commandes en ligne (au moins 1 % du chiffre d’affaires) en 2011

Champ : entreprises de 10 salariés ou plus des secteurs marchands non agricoles, hors secteur financier.
Sources : Eurostat, enquêtes communautaires TIC 2011

Pour les ventes en ligne, la France se situe en dessous de la moyenne européenne, avec seulement 11 % des entreprises recevant des commandes en ligne. La France progresse peu et se situe au 17e rang dans l'UE à 27. La Suède, l’Irlande et le Danemark sont les can do my essay pays les plus en pointe, avec presque une entreprise sur quatre procédant à des ventes en ligne. La République tchèque passe du 8e rang en 2010 au premier rang en 2011, avec 26 % des entreprises recevant des commandes en ligne.