Site archivé au 31 décembre 2013
Envoyer à un ami... Imprimer

 

 

Toute la vie de mon père est marquée par les chiens qui l’ont accompagné. Lorsque le diagnostic de la maladie d’Alzheimer est tombé, on ne voyait pas comment il pourrait garder son épagneul plus longtemps. Grâce aux services à la personne, nous avons évité à mon père une séparation qui n’aurait certainement pas contribué à améliorer son état.

Carla, 45 ans, Limoges
Soins et promenades d'animaux de compagnie

You need flash plugin to view this animation, you can download it here.

Pour garder son compagnon favori près de soi

Les soins et promenades d’animaux de compagnie permettent aux personnes dépendantes de garder près d’elles leur animal de compagnie sans en assumer les charges, parfois lourdes au quotidien.

                                                 
 
 
  

 

Comment garder son animal de compagnie lorsque l’on est une personne dépendante ?

Le service de soins et promenades d’animaux de compagnie, à l’exclusion des soins vétérinaires et du toilettage, est réservé aux personnes dépendantes*.
 

En effet, de nombreuses études indiquent que la compagnie d’un animal est bénéfique lorsque l’on est âgé, malade ou handicapé.
À l’inverse, séparer ou priver une personne de cette compagnie peut avoir des effets très négatifs sur le moral et l’évolution de la maladie ou du handicap.
Préparer et donner sa nourriture à l’animal, changer sa litière, le promener, le conduire chez le vétérinaire ... sont indispensables si l’on veut profiter de sa compagnie quotidienne. Grâce à ce service à la personne, vous pourrez garder votre animal et en prendre soin.

Toutefois, les animaux d’élevage sont exclus du service proposé.
 

*Les personnes dépendantes sont celles qui sont, momentanément ou durablement, atteintes de pathologies chroniques invalidantes ou présentant une affection les empêchant d’accomplir les actes ordinaires de la vie quotidienne.

Les avantages financiers

Réduction ou crédit d’impôt de 50 % des sommes dépensées

 

  • Si vous êtes imposable, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 50% des sommes versées pour les services à la personne, dans la limite de 6 000€, soit une dépense réelle de 12 000€ par an maximum. Ce plafond peut être relevé en fonction de votre âge, de votre situation familiale, d'une situation de handicap ou du nombre d’enfants que vous avez à charge.
     
  • Si vous n’êtes pas imposable, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 50% des sommes versées en services à la personne, si vous êtes une personne active.