Site archivé au 31 décembre 2013
Envoyer à un ami... Imprimer

Mettre en place le Cesu

Un carnet de bord pour installer le Cesu

En adoptant le Cesu, vous offrez à vos salariés ou agents un outil simple à utiliser. Pour le mettre en place, vous devez en définir le périmètre, choisir l’émetteur, recenser les bénéficiaires potentiels et établir la liste de ceux qui souhaitent en bénéficier, les informer sur ce nouveau dispositif, et lorsque tout sera prêt, penser à leur envoyer une attestation annuelle indiquant le montant des aides attribuées.

Un démarrage en quatre étapes :

1) Définissez votre Cesu

 

En tant qu’employeur, vous devez identifier les différentes caractéristiques du Cesu que vous allez proposer. Si votre société a un comité d’entreprise, vous pouvez le consulter pour établir ces critères :
 
La valeur faciale
Le montant de votre participation
Les services à la personne réglables en Cesu
Des critères d’attribution différenciés
C’est le montant en euros indiqué sur le Cesu
En tant que financeur, vous êtes libre de fixer le montant de votre participation. Si vous ne financez qu’une partie du Cesu, c’est votre salarié ou agent public qui finance l’autre partie. Vous pouvez également choisir de le financer en totalité.
Vous pouvez autoriser l’utilisation du Cesu pour n’importe quel service à la personne ou bien la restreindre à certains services uniquement, comme la garde d’enfants.
En tant que financeur, vous êtes libre de fixer les montants et les modalités d’attribution des Cesu à vos salariés, qui peuvent donc être différents (selon la situation familiale par exemple ou selon un certain seuil des salaires, etc.)
 
 

 

2) Contactez l'un des six émetteurs de Cesu

 

Habilités par l’Agence nationale des services à la personne, les émetteurs fabriquent les Cesu pour votre compte. Mettez-les en concurrence et choisissez l’offre la mieux adaptée à vos besoins. L’émetteur vous fournira les Cesu aux périodicités que vous souhaitez. Il vous accompagnera généralement dans la mise en place du dispositif : c’est avec lui que vous définirez les caractéristiques citées ci-dessus ; il vous aidera aussi à communiquer autour du lancement du Cesu.
 

 

3) Informez les bénéficiaires

 

Pensez à communiquer autour du lancement dans votre structure pour un succès assuré : installation, fonctionnement, utilisation, etc.

 

4) N’oubliez pas l’attestation annuelle

 

En fin d’année, envoyez à vos salariés une attestation annuelle récapitulant le montant des aides que vous leur avez attribuées. Dans la limite d’un plafond annuel d’aide financière de 1 830 euros par salarié, la part du Cesu financée par l’entreprise n’a pas le caractère de salaire, et n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.