Site archivé au 31 décembre 2013
Envoyer à un ami... Imprimer
Maintenance et vigilance de résidence

You need flash plugin to view this animation, you can download it here.

Gardiennage, entretien et surveillance des résidences principale et secondaire : partir l’esprit tranquille en laissant votre résidence sous bonne garde.

Laisser une maison inoccupée, c’est toujours laisser un peu d’inquiétude derrière soi. Un résidence principale ou secondaire, que l’on quitte pour quelques semaines ou plusieurs mois, n’est pas à l’abri d’une intempérie ou d’un imprévu. Avec le service de gardiennage et de surveillance, vous pouvez partir l’esprit tranquille.

                                                 
 
 
  

 

Un regard responsable sur votre habitation

En votre absence, l’intervenant fait ce que vous feriez en temps normal pour votre habitation : il ouvre et ferme les volets, arrose et entretient les plantes, chauffe éventuellement pour réguler l’humidité, anticipe sur une intempérie annoncée, relève le courrier et surveille l’ensemble de la maison. Il peut aussi assurer des travaux ménagers à l’intérieur du domicile...
De cette façon, votre habitation sera prête à vous accueillir dans le meilleur état qui soit à votre retour.

Les limites

Cette prestation n’est pas un service de sécurité, avec vidéosurveillance, rondes et alarme. Il s’agit d’une délégation de la vigilance simple et naturelle vis-à-vis de votre habitation.
Le plus souvent, ce sont des nuisances telles qu’une fuite d’eau, l’apparition d’un champignon, d’un nid de fourmis ou d’un essaim d’abeilles qu’il surveille.

Les avantages financiers

 

 

Réduction ou crédit d’impôt de 50 % des sommes dépensées
  • Si vous êtes imposable, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 50% des sommes versées pour les services à la personne, dans la limite de 6 000€, soit une dépense réelle de 12 000€ par an maximum. Ce plafond peut être relevé en fonction de votre âge, de votre situation familiale, d'une situation de handicap ou du nombre d’enfants que vous avez à charge.
     
  • Si vous n’êtes pas imposable, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 50% des sommes versées en services à la personne, si vous êtes une personne active.