Menu accessibilité

Aller à l'accueil
Aller au menu
Aller au contenu
Aller à la page d'aide
Plan du site

Outils

Imprimer la page

Études

Sommaire des sous-rubriques

L'adéquation de l'offre touristique française à la demande étrangère : un enjeu des politiques en faveur de l'activité liée au tourisme

Couverture

 

Avec près de 80 millions de touristes étrangers chaque année, la France est la première destination mondiale, même si sa part dans le tourisme mondial est en baisse tendancielle, comme celle d'autres pays d'Europe. Les touristes étrangers en France sont pour 85 % des clientèles européennes (graphique 1).

À elles seules, les clientèles en provenance d'Allemagne, du Royaume-Uni et du Bénélux3 représentent plus de la moitié des arrivées de touristes étrangers en France.

1. Les pays émergents : nouvel enjeu de la concurrence internationale

La dynamique actuelle d'expansion du tourisme international, en grande partie liée au développement des pays émergents, constitue un véritable enjeu économique. En effet, d'une part si, en termes de destination, le tourisme international reste encore aujourd'hui ancré sur les deux rives de l'Atlantique Nord (France, Espagne, Italie et Amérique du Nord drainent à eux seuls près d'un tiers des arrivées de touristes internationaux), de nouvelles destinations situées dans les pays émergents exercent une concurrence croissante vis-à-vis du coeur historique du tourisme. D'autre part, si la grande majorité des touristes partant à l'étranger sont originaires des pays les plus riches (globalement, les trois quarts des touristes internationaux viennent de pays développés), ces mêmes pays émergents, avec des classes moyennes en forte expansion et accédant à une capacité de consommation sur le modèle occidental, représentent une part certes encore faible de la demande touristique mais en très forte croissance (graphique 1). Capter cette clientèle « émergente », tel est le nouvel enjeu de la concurrence internationale.

Graphique 1 : Arrivées de touristes étrangers en France selon le pays de provenance (%)

2. Mesurer l'adéquation de l'offre touristique aux attentes des clientèles étrangères pour optimiser les politiques en faveur de la destination France

Cette évolution majeure, aussi bien de l'offre touristique que de la demande émanant des pays émergents, notamment des BRIC, contribue à multiplier les aires d'attraction touristique et, surtout, à les placer dans une dynamique de compétitivité mondialisée. Dans cet environnement où l'offre mondiale se diversifie fortement et génère plus de concurrence, la question de savoir comment les touristes des pays étrangers arbitrent entre un grand nombre de destinations possibles devient une question centrale.

Grâce à l'enquête EVE, qui mesure l'activité des touristes étrangers sur le territoire national, il est possible de connaître le niveau de satisfaction général qu'ils tirent de leurs voyages en France (cf. encadré). L'enquête fournit un ensemble d'informations sur la nature des voyages des touristes étrangers en France : durée, dépenses, type d'hébergement, forfait, espaces et régions visitées, activités, saison durant laquelle s'effectue le séjour. Il est donc possible de décliner leur niveau de satisfaction en fonction des caractéristiques de leur voyage. Toutefois, l'enquête ne fournit pas d'information sur les touristes eux-mêmes en dehors, mais l'information est essentielle, de leur pays de provenance ainsi que de leur appartenance à un groupe.

 

L'Enquête auprès des Visiteurs venant de l'Étranger (EVE)

L'enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l'étranger (EVE) permet de suivre les comportements touristiques sur le territoire français des personnes résidant à l'étranger. L'enquête est réalisée auprès des touristes (au moins une nuit en France) et des excursionnistes à leur sortie du territoire métropolitain. Environ 80 000 questionnaires sont recueillis chaque année, par vagues trimestrielles.

Le questionnaire est très complet et, dans la mesure où les touristes étrangers sont enquêtés à la sortie du territoire, la description des voyages qu'ils ont effectué est réalisée dans son intégralité. Les questions posées permettent, entre autres, de connaître : le pays de provenance, le lieu principal de séjour en France, les types d'hébergements utilisés, les activités pratiquées (culturelles, visite à des proches, parcs de loisirs, sportives et shopping), la saison des voyages, les dépenses effectuées, le nombre de personnes qui ont voyagé ensemble, l'utilisation d'une formule de forfait tout compris ou non. L'annexe 1 précise les variables retenues dans cette étude.

L'enquête EVE permet également de connaître le niveau de satisfaction globale des touristes lors de leur séjour en France. Les possibilités de réponses sont : « très satisfait », « plutôt satisfait », « plutôt pas satisfait », « pas satisfait du tout ». Au vu de la répartition des réponses entre ces modalités, l'étude regroupe en une seule les modalités « plutôt satisfait », « plutôt pas satisfait » et « pas satisfait du tout ». Deux niveaux de satisfaction seulement ont donc été retenus : « très satisfait » et « autre ».

Enfin, les touristes sont interrogés sur leur intention de revenir en France. Les propositions de réponses sont « oui sûrement », « peut-être » et « non, sûrement pas ». Là encore, les modalités « peut-être » et « non, sûrement pas » ont été regroupées

 

     

Plan du site / Informations légales / Contact / Lettre d'info / Presse / Répertoire des données publiques

© Ministère de l'artisanat, du commerce et du tourisme - Dgcis - 29/06/2012