Menu accessibilité

Aller à l'accueil
Aller au menu
Aller au contenu
Aller à la page d'aide
Plan du site

Outils

Imprimer la page

Le financement du tourisme européen : la politique de cohésion 2007-2013

Sommaire des sous-rubriques

L'Europe est la première destination touristique au monde. Le secteur génère plus de 4% du PIB de l'UE, avec environ deux millions d'entreprises, qui emploient près de 4% de la main d'ouvre totale (soit environ huit millions d'emplois).

Toutefois, compte tenu des secteurs dépendant indirectement du tourisme, on peut estimer que la contribution de celui-ci au PIB est bien plus importante: indirectement, le tourisme génère environ 11% du PIB de l'Union européenne et emploie 12% de la main d'ouvre. Aussi le tourisme joue un rôle clé dans le développement de nombreuses régions européennes.

La politique de cohésion pour 2007-2013 vise à mobiliser pleinement le tourisme en faveur d'un développement régional durable et de la création d'emplois.

Les Fonds structurels (principalement le Fonds européen de Développement régional : FEDER) et le Fonds de cohésion peuvent apporter une aide essentielle à l'amélioration de la compétitivité et de la qualité du secteur du tourisme aux niveaux régional et local. Les infrastructures créées à des fins touristiques peuvent participer au développement local, cependant que des emplois sont créés ou maintenus, y compris dans des zones en déclin industriel ou rural, ou en cours de revitalisation urbaine. Le tourisme est donc un outil important pour intégrer les régions moins développées ou leur donner un accès égal aux fruits de la croissance.

Sur la période 2007-2013, une aide de l'Union européenne ciblant directement le secteur du tourisme est prévue au titre de la politique de cohésion, pour un montant de plus de 6 milliards d'euros, soit 1,8 % du budget global.

Une enveloppe de 3,8 milliards d'euros est affectée à l'amélioration des services touristiques, 1,4 milliard d'euros sont consacrés à la protection et à la valorisation du patrimoine naturel et 1,1 milliard d'euros à la promotion de ce patrimoine. Par ailleurs, des aides peuvent être fournies pour les infrastructures et les services touristiques sur d'autres lignes budgétaires, telles que l'innovation, la promotion des petites et moyennes entreprises, les applications des technologies de l'information et le capital humain.

     

Plan du site / Informations légales / Contact / Lettre d'info / Presse / Répertoire des données publiques

© Ministère de l'artisanat, du commerce et du tourisme - Dgcis - 05/08/2010