République Française   Le portail de la Dgcis
ACCUEIL ACTUALITES A PROPOS DU SITE PLAN COURRIER LISTES DE DIFFUSION   
  

logo facebook  logo twitter

Technologies de l'information et de la communication (TIC)

Imprimer la page

Consultation publique sur la télévision connectée à internet

Frédéric MITTERRAND, ministre de la culture et de la communication, et Éric BESSON, ministre de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique, ont confié à MM. Takis CANDILIS, Philippe LEVRIER, Jérémie MANIGNE, Martin ROGARD et Marc TESSIER une mission de concertation, de reflexion et de propositions sur les enjeux que porte la généralisation des dispositifs permettant d'accéder aux services de télévision connectée, qu'il s'agisse notamment de téléviseurs connectables, de boîtiers externes fournis par des tiers ou de consoles de jeux.

Présentés pour la première fois au public en 2008, les téléviseurs connectés à internet arrivent aujourd'hui massivement sur le marché. Ces terminaux, qui permettent au téléspectateur de visualiser sur un même écran des contenus issus du monde de la télévision et d'internet, concrétisent une nouvelle jonction de ces deux univers. Ils sont susceptibles de conduire à une évolution majeure des modes de consommation des contenus audiovisuels et d'avoir un effet important sur l'économie des secteurs audiovisuel et des communications électroniques.

Afin de mener une large concertation avec l'ensemble des parties prenantes à ces enjeux, la DGMIC et la DGCIS souhaitent recueillir toute contribution qui pourra, en particulier mais pas uniquement, s'articuler autour des axes de réflexion suivants :

  • Conséquences de la télévision connectée sur les offres, les services proposés et les modèles économiques
  • Modifications du paysage concurrentiel et impact sur la chaîne de valeur
  • Positionnement et stratégies des acteurs
  • Évolutions du cadre réglementaire et des modes de régulation des contenus
  • Financement de la création audiovisuelle et cinématographique
  • Possibilités et intérêt de l'harmonisation des plateformes techniques et logicielles

Les contributions devront parvenir d'ici le 15 septembre 2011 par messagerie électronique à l'une des adresses suivantes :

Toutes les contributions pourront faire l'objet d'une publication totale ou partielle, sauf mention contraire argumentée et clairement explicitée de la part du contributeur.

Sur le fondement de cette première consultation écrite, la mission se réserve la possibilité de procéder à plusieurs auditions sélectives dont les modalités seront communiquées ultérieurement.


© Ministère du Redressement productif - 28/06/2011