République Française   Le portail de la Dgcis
ACCUEIL ACTUALITES A PROPOS DU SITE PLAN COURRIER LISTES DE DIFFUSION   
  

Prospective, études économiques et évaluation

Imprimer la page

Tableau de bord mensuel de l'activité industrielle : Archives

Juin 2012 - Résultats d'avril : toujours pas de redémarrage en vue

La production manufacturière s’est repliée en avril, revenant à son niveau de janvier (- 0,7 % après + 1,4 % en mars). Elle a notamment diminué dans les matériels de transport, avec les à-coups de la construction aéronautique, dans la métallurgie ainsi que dans les produits en caoutchouc et en plastique avec le ralentissement de l’activité de construction. Elle est restée faible dans la cokéfaction-raffinage où les arrêts de raffineries pour maintenance perdurent. En revanche, elle s’est accrue dans la chimie et est restée soutenue dans la réparation et l’installation de machines et d’équipements.

Télécharger le Tableau de bord de juin 2012


Mai 2012 - Résultats de mars : En amélioration, mais la reprise sera lente

Conformément aux attentes, la production manufacturière s’est raffermie en mars (+ 1,4 % et - 0,5 % au premier trimestre). Après la vague de froid du mois de février, les températures clémentes du mois de mars ont permis une reprise dans les secteurs des biens intermédiaires (+ 3,7 %), notamment ceux liés à l’activité de construction comme la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique et d’autres produits minéraux non métalliques (+ 7,1 %). Dans les secteurs des biens d’investissement, quelques hausses de production ont également eu lieu, en particulier pour l’aéronautique (+ 5,9 %). En revanche, l’activité baisse dans l’automobile (- 2,8 %).

Télécharger le Tableau de bord de mai 2012


Avril 2012 - Résultats de février : Point bas avant un retournement conjoncturel ?

Déjà peu soutenue en janvier, la production manufacturière a fléchi en février (- 1,2 % et - 1,1 % sur les trois derniers mois). Cette baisse concerne surtout les biens intermédiaires, notamment la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique et d’autres produits minéraux non métalliques (- 6,7 %).

Télécharger le Tableau de bord d'avril 2012


Mars 2012 - Résultats de janvier

Le niveau de l’activité reste bas mais le climat s’améliore. La production manufacturière est restée à peu près stable en janvier (+ 0,2 % mais - 0,1 % sur les trois derniers mois). Elle a rebondi dans certains secteurs des biens d’équipement mais a ralenti pour les produits agroalimentaires ; elle reste peu soutenue pour les biens de consommation en général et pour la plupart des biens intermédiaires.

Télécharger le Tableau de bord de mars 2012


Février 2012 - Résultats de décembre 2011

Après un léger rebond en novembre, l’activité s’est repliée en décembre (- 1,4 %). Sur l’ensemble du quatrième trimestre 2011, la production manufacturière a baissé de 0,5 %. En décembre, elle a reculé pour la plupart des produits. Elle est repartie à la baisse pour les biens intermédiaires et même pour les biens d’investissement, notamment les produits informatiques, électroniques et optiques, les machines et équipements ainsi que la réparation et l’installation de machines et d'équipements. Seule la construction aéronautique et spatiale continue de progresser significativement (+ 3,5 % en décembre et + 10,4 % en évolution trimestrielle).

Télécharger le Tableau de bord de février 2012


Janvier 2012 - Résultats de novembre 2011

Faible en septembre-octobre, l’activité a légèrement rebondi en novembre (+ 1,3 %), revenant à un niveau proche de la moyenne des dix premiers mois de l’année. Elle a augmenté pour la plupart des produits. La hausse est particulièrement forte pour la réparation et l’installation de machines et d'équipements (+ 2,1 % après + 4,9 %). La production s’est maintenue à un niveau élevé pour la construction aéronautique et spatiale et pour la fabrication de savons, de produits d’entretiens et de parfums, malgré un léger tassement. Elle s’est un peu raffermie pour les productions qui avaient fortement régressé au cours des mois précédents : les biens intermédiaires, notamment les produits chimiques (+ 1,7 %), les produits en caoutchouc et en plastique (+ 1,3 %), la métallurgie et la fabrication de produits métalliques (+ 0,9 %), et certains biens de consommation comme le travail du bois, les industries du papier et l’imprimerie (+ 2,7 %), le textile et l’habillement (+ 1,2 %).

Télécharger le Tableau de bord de janvier 2012


 

Les tableaux de bord de 2011

Décembre 2011 - Résultats d'octobre

Après le repli de septembre, l’activité s’est stabilisée en octobre à un niveau un peu inférieur à celui du premier semestre. Elle s’est ralentie dans les secteurs des biens intermédiaires, notamment les produits chimiques (- 2,2 %), la métallurgie et fabrication de produits métalliques (- 1,0 %), et dans certains secteurs des biens de consommation comme le travail du bois, les industries du papier et l’imprimerie (- 3,5 %). En revanche, elle est restée soutenue pour les matériels de transport (+ 1,9 %) et pour la réparation et l’installation de machines et d'équipements (+ 4,1 %).

Téléchargez le dossier complet


Novembre 2011 - Résultats de septembre

Après un rebond estival sensible mais moins vigoureux qu’en zone euro, la production de l’industrie manufacturière a fortement reculé en septembre en France (- 1,6 %), retrouvant son niveau du mois d’avril. Elle demeure cependant haussière sur l’ensemble du troisième trimestre de l’année (+ 0,5 %). La production a surtout baissé dans l’industrie automobile (- 7,2 %), tandis qu’elle s’accroissait nettement dans la construction aéronautique et spatiale, avec au final un effet presque neutre pour l’évolution générale dans les matériels de transport. Elle s’est repliée sensiblement dans les équipements électriques, électroniques, informatiques, machines (- 3,1 %), après deux mois de hausses.

Téléchargez le dossier complet


Octobre 2011 - Résultats d'août

Redescendue en juin à un niveau inférieur à celui de janvier, la production de l’industrie manufacturière a rebondi vigoureusement en juillet (+ 1,8 %), en France plus nettement que dans l’ensemble de la zone euro. En août, la production continue d’augmenter, mais plus modérément (+ 0,7 %). Elle progresse surtout dans les équipements électriques, électroniques, informatiques, machines (+ 2,7 %), pour le deuxième mois consécutif. En revanche, elle recule dans les matériels de transport hors automobile (- 5,2 %) alors qu’elle reste à peu près stable dans l’industrie automobile (+ 0,3 %).

Téléchargez le dossier complet


Septembre 2011 - Résultats de juillet

Depuis le début de l’année, la production de l’industrie manufacturière fluctue autour d’un palier : la baisse observée en juin (- 1,8 %) a été suivie d’un rebond en juillet (+ 1,4 %), mais le niveau atteint ne dépasse pas celui de février. Les hausses sont fortes pour les productions qui avaient chuté en juin, notamment les produits informatiques, électroniques et optiques (+ 7,5 %), l’aéronautique (+ 5,1 %), les équipements électriques (+ 3,0 %), l’activité de réparation et installation de machines et équipements (+ 2,3 %) et la métallurgie et produits métalliques (+ 1,6 %).

Téléchargez le dossier complet


Août 2011 - Résultats de juin

L’activité de l’industrie manufacturière, qui semblait repartir à la hausse en mai (+ 1,4 %), a fléchi en juin (- 1,9 %). Ce recul concerne les principaux types de biens à l’exception des produits agricoles et alimentaires (+ 0,3 %). Les baisses sont particulièrement fortes pour certains biens d’équipement comme les équipements électriques (- 7,7 %), les produits informatiques, électroniques et optiques (- 4,4 %), l’aéronautique (- 4,7 %) et l’activité de réparation et installation de machines et équipements (- 3,5 %). Elles touchent presque tous les types de biens intermédiaires, notamment le caoutchouc, plastique et minéraux non métalliques (- 3,8 %), la métallurgie et produits métalliques (- 2,2 %), à l’exception des produits chimiques de base (+ 6,2 %).

Téléchargez le dossier complet


Juillet 2011 - Résultats de mai

À la peine en avril (+ 0,1 %), la production de l’industrie manufacturière s’est nettement accélérée en mai (+ 1,5 %) sous la poussée de l’ensemble des activités, IAA exceptées. La fin de la « prime à la casse » a été digérée dans l’industrie automobile, dynamisée par des ventes en hausse à l’international. L’activité a été soutenue notamment dans la cokéfaction et raffinage, dans les équipements électriques, électroniques, informatiques et machines.

Téléchargez le dossier complet


Juin 2011 - Résultats d'avril

Après un net repli en mars (- 1,1 %), la production de l’industrie manufacturière a peiné à redémarrer en avril (+ 0,2 %) et est restée bien moins dynamique qu’en tout début d’année. La fin de la « prime à la casse » a bridé la production automobile tandis que le retournement des marchés des matières premières incite au déstockage dans les secteurs des biens intermédiaires. En revanche, l’activité a été soutenue dans les secteurs des produits agroalimentaires, des biens d’équipement et de l’aéronautique.

Téléchargez le dossier complet


Mai 2011 : résultats de mars 2011

La tendance de la production de l’industrie manufacturière demeure haussière au premier trimestre (+ 3 %) en dépit du repli observé en mars (- 1 %). La diminution récente est due, pour l’essentiel, à un tassement dans les matériels de transport. Notamment, les secteurs de l’automobile subissent le contrecoup de la fin de la « prime à la casse » ainsi que des difficultés d’approvisionnement en liaison avec le séisme survenu au Japon.

Téléchargez le dossier complet


Avril 2011 : résultats de février 2011

En février 2011, la productionde l’industrie manufacturière a poursuivi sa remontée (+ 0,7 %). Elle augmente notamment pour les biens d’équipement, grâce au regain d’activité dans les matériels de transport. Le déficit du commerce extérieur de produits manufacturés s’est encore creusé en février : - 4,1 milliards d’euros après - 3,6 milliards d’euros (hors énergie, y c. IAA). Les exportations ont beaucoup moins augmenté que les importations (les taux de croissance sont respectivement de + 0,2 % et + 1,5 %). Les importations sont en forte hausse pour les biens intermédiaires, métaux et produits chimiques notamment, ces derniers pour les besoins de l’industrie pharmaceutique. À l’exportation, les bonnes performances des produits pharmaceutiques et des industries agroalimentaires peinent à compenser la baisse des ventes de produits pétroliers raffinés et le repli des livraisons d’Airbus. Les hausses de prix à la production manufacturière restent fortes : 0,7 % en février après 1,0 % en janvier. Elles s’accélèrent dans la cokéfaction-raffinage mais se stabilisent dans les IAA et tendent à se ralentir dans les autres secteurs d’activité. Elles atteignent 0,9 % sur le marché intérieur, 0,3 % à l’exportation et 0,5 % à l’importation. L’euro continue de s’apprécier par rapport au dollar : il atteignait 1,45 $ le 13 avril.

Téléchargez le dossier complet


Mars 2011 : résultats de janvier 2011

En janvier 2011, la production de l’industrie manufacturière a nettement progressé (+ 1,8 %). Elle augmente notamment pour les biens intermédiaires, avec le rebond de l’activité dans le bâtiment, après le creux de décembre lié aux conditions climatiques. Le déficit du commerce extérieur de produits manufacturés s’est encore creusé en janvier : - 3,5 milliards d’euros après - 3,2 milliards d’euros (hors énergie, y c. IAA). Les exportations ont moins augmenté que les importations (les taux de croissance sont respectivement de + 0,7 % et + 1,5 %). Les importations sont en hausse pour les véhicules automobiles en liaison avec un afflux de commandes en fin d’année, avant l’extinction de la prime à la casse ; elles se renforcent également pour les produits chimiques. À l’exportation, les ventes de produits pétroliers raffinés sont soutenues mais les ventes d’Airbus se contractent, après un dernier trimestre 2010 exceptionnel. Les hausses de prix à la production manufacturière restent fortes : 0,9 % en janvier après 0,8 % en décembre. Elles ralentissent dans la cokéfaction-raffinage mais s’amplifient dans les IAA et reprennent dans les biens intermédiaires. Elles atteignent 1,0 % sur le marché intérieur, 0,9 % à l’exportation et 0,7 % à l’importation. L’euro continue de s’apprécier par rapport au dollar : il cotait 1,42 $ le 21 mars après 1,38 $ le 25 février.

Téléchargez le dossier complet


Février 2011 : résultats de décembre 2010

En décembre 2010, la production de l’industrie manufacturière n’a globalement pas augmenté (- 0,1 %), avec une activité contrastée selon les secteurs. Pour l’ensemble de l’année 2010, en moyenne annuelle, elle a néanmoins progressé de 5,7 %. Le déficit du commerce extérieur de produits manufacturés, qui s’était réduit en novembre, s’est fortement creusé en décembre : - 3,3 milliards d’euros après - 2,4 milliards d’euros (hors énergie, y c. IAA). Les exportations ont davantage diminué que les importations (respectivement - 4,4 % et - 1,4 %). Ce recul concerne plus particulièrement les matériels de transport (et notamment l’industrie aéronautique et spatiale), les métaux et les machines industrielles. Les hausses de prix à la production manufacturière ont accéléré en fin d’année : 0,8 % en décembre après 0,4 % en novembre et 0,3 % en octobre. Elles s’amplifient dans la cokéfaction-raffinage et reprennent dans les IAA. La hausse atteint 1,1 % sur le marché intérieur, 0,4 % à l’exportation et 0,7 % à l’importation. L’euro a cessé de se replier par rapport au dollar : il cotait 1,38 $ le 25 février après 1,30 $ le 11 janvier.

Téléchargez le dossier complet


Janvier 2011 : résultats de novembre 2010

En novembre 2010, la production de l’industrie manufacturière a augmenté de 2,2 %. Cette hausse résulte surtout d’un rattrapage dans l’activité de cokéfaction et raffinage : + 108,3 % après - 56,6 % en octobre du fait des mouvements sociaux. Le déficit du commerce extérieur de produits manufacturés s’est nettement réduit : - 2,2 milliards d’euros en novembre après - 3,1 milliards d’euros en octobre (hors énergie, y c. IAA). Les exportations ont progressé plus nettement que les importations (respectivement + 8,1 % et + 4,8 %) en raison de ventes bien orientées dans l’industrie aéronautique. Les prix à la production se sont renchéris sur l’ensemble des marchés avec l’envol des prix des produits pétroliers. La hausse atteint 0,4 % sur le marché intérieur, 0,5 % à l’exportation et 0,8 % à l’importation. L’euro a poursuivi son repli par rapport au dollar (1,32 dollar en moyenne en décembre), en relation avec la crise de la dette souveraine dans plusieurs États européens. Ce recul se poursuit début janvier 2011 (1,30 dollar le 11 janvier).

Téléchargez le dossier complet


Les tableaux de bord de 2010

Décembre 2010 : résultats d'octobre 2010

En octobre 2010, la production de l’industrie manufacturière a baissé de 0,8 %. L’activité de cokéfaction et raffinage recule fortement (- 56,5 %) du fait des mouvements sociaux. Le déficit du commerce extérieur de produits manufacturés s’est légèrement réduit : - 2,9 milliards d’euros en octobre après - 3,0 milliards d’euros en septembre (hors énergie, y.c. IAA). Les exportations sont restées stables tandis que les importations ont diminué très modérément (- 0,2 %). Les prix à la production ont augmenté de façon soutenue (+ 0,8 %) sur le marché intérieur, mais sont restés stables à l’importation (+ 0,0 %) et à l’exportation (+ 0,1 %). L’euro s’est légèrement replié par rapport au dollar en novembre (1,37 $ en moyenne en novembre), en relation avec la crise irlandaise. Ce recul se poursuit en décembre (1,32 $ le 10 décembre).

Téléchargez le dossier complet


Novembre 2010 : résultats de septembre 2010

En septembre 2010, la production de l’industrie manufacturière est restée stable. Le déficit du commerce extérieur de produits manufacturés s’est légèrement réduit : - 3,3 milliards d’euros en septembre après - 3,4 milliards d’euros en août. Les échanges se sont contractés, pour les importations (- 4,5 %) comme pour les exportations (- 4,6 %). Les prix à la production ont modérément augmenté (+ 0,4 %) sur le marché intérieur, ainsi qu’à l’importation et à l’exportation (+ 0,3 % dans les deux cas). L’appréciation de l’euro par rapport au dollar s’est poursuivie en octobre (1,39 $ en moyenne en octobre). Un effritement s’amorce à la mi-novembre, lié à la crise irlandaise (1,36 $ le 15 novembre).

Téléchargez le dossier complet


Octobre 2010 : résultats d'août 2010

En août 2010, la production de l’industrie manufacturière est restée stable. Le déficit du commerce extérieur de produits manufacturés a continué de s’aggraver : - 2,9 milliards d’euros en août après - 2,5 milliards d’euros en juillet. Les échanges extérieurs se sont intensifiés mais les importations ont davantage augmenté (+ 2,3 %) que les exportations (+ 1,3 %), même si les livraisons d’Airbus se sont situées à un niveau relativement élevé pour un mois d’août. La stabilisation des prix à la production s’est confirmée, les prix à l’importation ayant modérément augmenté (+ 0,3 %). Après le point bas de juin 2010 (1,22 $), l’euro s’apprécie à nouveau par rapport au dollar (1,32 $ en moyenne en septembre), franchissant même la barre des 1,40 € le 14 octobre.

Téléchargez dossier complet


Septembre 2010 : résultats de juillet 2010

En juillet 2010, la production de l’industrie manufacturière a augmenté de 1,4 %. Le déficit du commerce extérieur de produits manufacturés s’est aggravé : - 2,4 milliards d’euros après - 2,2 milliards d’euros en juin. Les échanges extérieurs sont plus dynamiques avec des importations (+ 3,1 %) qui augmentent plus que les exportations (+ 2,1 %) malgré le niveau élevé des livraisons d’Airbus. En juin, les prix à la production sont restés quasi-stables (+ 0,1 %), ceux des importations ayant augmenté (+ 0,7 %). Après le point bas de juin 2010 (1,22 $), l’euro s’apprécie à nouveau par rapport au dollar (1,29 $ en moyenne en août).

Téléchargez le dossier complet


Août 2010 : résultats de juin 2010

En juin 2010, la production de l'industrie manufacturière a diminué de 1,3 %. Le déficit du commerce extérieur de produits manufacturés s'est réduit : - 2,1 milliards d'euros après - 2,9 milliards d'euros en mai. Les échanges extérieurs sont plus dynamiques avec des exportations (+ 10,3 %) qui augmentent plus que les importations (+ 6,4 %) avec la livraison d'un paquebot et le niveau élevé des livraisons d'Airbus. Les prix à la production sont quasi-stables (+ 0,1 %), ceux des importations augmentent (+ 0,7 %). Après le point bas de juin 2010 (1,22 $), l'euro s'apprécie à nouveau par rapport au dollar (1,28 $ en moyenne en juillet).

Téléchargez le dossier complet


Juillet 2010 : résultats de mai 2010

En mai 2010, la production de l'industrie manufacturière a augmenté de 0,5 %. Le déficit extérieur de produits manufacturés s'est creusé : - 3,3 milliards d'euros après - 2,3 milliards d'euros en avril. En cause, les exportations, qui chutent brutalement (- 5,2 %) du fait de la réduction du montant des très grands contrats aéronautiques. Les importations fléchissent aussi, mais plus modérément (- 1,6 %). Les prix à la production ont très légèrement augmenté (+ 0,1 %), ceux des importations restant stables. Après le point haut de novembre 2009 (1,49 $), l'euro continue de se déprécier par rapport au dollar (1,22 $ en moyenne en juin).

Téléchargez le dossier complet


Juin 2010 : résultats d'avril 2010

En avril 2010, la production de l'industrie manufacturière a augmenté de 0,4 %. Le déficit extérieur de produits manufacturés s'établit à - 2,3 milliards d'euros après - 2,5 milliards d'euros en mars : la reprise des échanges extérieurs de produits manufacturés profite plus aux exportations (+ 1,1 %) qu'aux importations (+ 0,4 %) en raison notamment des performances de l'industrie aéronautique (livraisons d'airbus supérieures à 1,9 milliard d'euros, vente d'un avion gros porteur et d'un satellite à la Russie). Les prix à la production ont augmenté de 0,9 % et ceux des importations de 1,5 %. Après le point haut de novembre 2009 (1,49 $), l'euro continue de se déprécier par rapport au dollar (1,26 $ en moyenne en mai).

Téléchargez le dossier complet


Mai 2010 : résultats de mars 2010

En mars 2010, la production de l'industrie manufacturière a augmenté de 0,8 %. Le déficit extérieur de produits manufacturés s'établit à - 2,6  milliards d'euros après - 2,0 milliards d'euros en février : la reprise des échanges extérieurs de produits manufacturés profite plus aux importations (+ 3,9 %) qu'aux exportations (+ 2,0 %) en raison notamment d'une augmentation des achats d'hydrocarbures naturels et de biens intermédiaires. Les prix à la production ont augmenté de 0,5 % et ceux d'importation de 1,0 %. Après le point haut de novembre 2009 (1,49 $), l'euro continue de se déprécier par rapport au dollar (1,33 $ en moyenne en avril).

Téléchargez le dossier complet


Avril 2010 : résultats de février 2010

En février 2010, la production de l'industrie manufacturière augmente de 0,4 %. Le déficit extérieur de produits manufacturés s'établit à - 2,0 milliards d'euros après - 1,9 milliards d'euros en janvier : les exportations de produits manufacturés sont stables (- 0,1 %) alors que les importations progressent modérément (+ 0,4 %), en raison notamment d'une augmentation des achats d'hydrocarbures naturels. En février, les prix à la production augmentent de 0,2 % et ceux d'importation de 0,7 %. Après le point haut de novembre 2009 (1,49 $), l'euro se déprécie par rapport au dollar (1,35 $ en mars).

Téléchargez le dossier complet

 


  

fleche haut de pageHaut de page

Plan de l'espace Prospective et Études économiques / Informations légales / Contact / Abonnement / Liens utiles

© Ministère de l'Économie, des finances et de l'industrie - DGCIS - 23/07/2012